Securexpert

logo-securexpert-blanc

Cambriolage : Savoir si votre assurance va vous indemniser

Il n’est pas toujours évident de savoir quoi faire en cas de cambriolage. Pourtant, pour pouvoir être sûr d’être indemnisé, vous devez bien suivre la procédure et faire valoir vos droits auprès de votre assurance habitation.

assurance-contre-cambriolage

Même si dans cette situation, vous n’avez pas la tête à faire une multitude de démarches, c’est ce qui va vous permettre d’être dédommagé ! Pour vous faciliter la tâche, notre équipe vous explique tout dans cet article !

Sommaire

Dans quel cas êtes-vous couverts par votre assurance ?

Avant tout, il est essentiel de lire votre contrat dassurance habitation pour vérifier les limites de couverture. D’une manière générale, vous allez être protégé et dédommagé dans les situations suivantes :

  • Vol par effraction ou après l’escalade d’un mur ;
  • Usage de fausses clés, crochetage de serrure ou vol de clés ;
  • Cambriolage en votre présence et sous la menace ou la violence ;
  • Home-jacking
  • Vol par du personnel de maison, en votre présence ou en votre absence.

Avec ou sans alarme, pour pouvoir être pris en compte par votre assurance, le vol doit toujours être déclaré et être mentionné au sein dune plainte, que vous connaissiez ou non le cambrioleur. Si vous savez qui a commis le vol, vous devrez fournir des preuves tangibles comme une vidéo de caméra de surveillance.

En revanche, si votre assureur a la preuve que votre domicile n’était pas sécurisé au moment des faits, fenêtre ouverte, serrure endommagée ou porte défaillante par exemple, alors vous risquez de ne pas être dédommagé même après avoir porté plainte.

À quel montant s’élève votre indemnisation en cas de cambriolage ?

Une fois que vous avez entrepris toutes les démarches nécessaires après votre cambriolage, votre assureur va ouvrir un dossier et commencer à calculer vos droits. Si vous ne vous en rappelez plus, vous pouvez lire votre contrat en attendant une réponse.

L’indemnisation des objets volés

Pour chaque objet déclaré volé, l’assurance va en vérifier l’authenticité et la valeur grâce à la facture fournie. Il vous sera remboursé le prix du bien neuf auquel sera soustraite la vétusté de ce même objet. Par conséquent, ce que vous avez acheté il y a plusieurs mois ou années auront une valeur inférieure à la valeur d’achat.

Un coefficient de vétusté est utilisé pour obtenir cette valeur, c’est un expert qui va l’estimer. Autant l’usure, l’ancienneté ou le mauvais entretien peuvent être pris en compte. Ce coefficient peut être connu à l’avance au moment de la signature de votre contrat d’assurance.

Néanmoins, les objets de grande valeur comme les œuvres d’art, ne vont pas perdre de valeur dans le temps et vont donc ne pas être concernés par la vétusté.

Dans le cas où vous n’auriez pas de factures, mais uniquement des photos de vos objets volés, la valeur ne peut être retrouvée, vous serez donc indemnisé selon la nature du bien. Ainsi, il est toujours intéressant de garder vos factures et bons de garantie, parfois vous pouvez même en demander une copie auprès du magasin où vous avez effectué vos achats.

L’indemnisation des dégâts matériels et dommages physiques

Il existe trois manières différentes d’être remboursé pour les dommages causés. Si la réparation ou les soins ne pouvaient attendre, alors vous devez conserver votre facture comme c’est le cas pour le vol d’objets. Un chèque vous sera fourni ou un virement sera effectué en conséquence.

Si les dégâts sont matériels et ne sont pas urgents, vous pouvez attendre que votre assureur effectue une réparation en nature, c’est-à-dire qu’il mandate lui-même un artisan à votre place. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’avancer de l’argent et de vous faire rembourser, votre assurance se charge de tout !

remboursement-assurance-maison

Enfin, il est aussi possible d’effectuer vous-même les réparations, dans cette situation il s’agira d’une indemnisation de gré à gré et un montant est fixé entre l’assuré et l’assureur. Généralement, les frais engendrés, par exemple pour l’achat d’un nouveau verrou, sont les seuls à être remboursés.

Sachez que votre assureur peut aussi mandater un expert qui se déplacera chez vous pour constater les dégâts. Il va inspecter votre domicile à la recherche de preuves, vérifier que tout était bien sécurisé au moment des faits ainsi qu’évaluer la valeur des dommages matériels.

Que faire en cas de cambriolage ?

Vous venez de rentrer chez vous et vous pensez être cambriolé ? Surtout ne touchez à rien ! Des preuves sont présentes et peuvent ne plus être considérées comme telles si vous déplacez des objets ou des meubles. Prenez des photos et appelez directement la police pour déclarer le cambriolage.

Généralement, il faut se déplacer à la gendarmerie ou à un commissariat de police pour pouvoir porter plainte le plus tôt possible. Ensuite, vous devrez en informer votre assureur en 2 jours ouvrés maximum.

Pour bien déclarer un cambriolage à son assurance habitation, vous devez faire une liste des biens volés, fournir une facture et des photos lorsque cela est possible. Le temps de vérifier que tout est en ordre, vous pouvez faire cet inventaire « sous réserve » dans le cas où vous retrouveriez certains objets plus tard.

Si une porte d’entrée, une porte de garage ou une fenêtre est cassée, bien sûr vous ne pouvez pas rester chez vous sans faire de réparations. À nouveau, prenez un maximum de photos et demandez au serrurier de conserver les verrous cassés ou bien au vitrier de garder la vitre brisée.

Comment évaluer la valeur des dommages subis ?

Pensez à conserver un maximum de factures pour vous faire dédommager pour les réparations de votre porte ou votre fenêtre. Si des dommages sont causés à des personnes ou à des animaux, il est très important de faire éditer un compte rendu de visite médicale ou de visite vétérinaire ainsi que de garder une facture des soins apportés.

Si votre chéquier ou votre carte bancaire sont aussi volés, vous devez demander à votre banque de les bloquer au risque d’être utilisés par le voleur. Dans le cas où vous avez constaté le cambriolage longtemps après les faits, vérifiez que rien n’est anormal dans votre relevé de compte, si c’est le cas vous pouvez également l’ajouter à votre dossier.

En regroupant toutes les factures, que ce soit celles des objets volés, des réparations ou des soins effectués, vous devrez obtenir une valeur approximative des dommages causés par le cambriolage.

Votre assureur va également vous demander de faire sécuriser votre logement pour limiter les risques d’une nouvelle intrusion. Les frais qui y sont liés peuvent potentiellement être remboursés !

Laisser un commentaire