Securexpert

securexpert-logo

Les principales causes d’une alarme incendie qui sonne sans raison apparente

Les détecteurs jouent un rôle crucial dans la protection de nos vies et de nos biens. Ce sont eux qui vont vous permettre de réagir rapidement, et plus vite vous agissez, plus vite vous serez en sécurité.

alarme-incendie-sonne-sans-raison

Néanmoins, il est possible que votre alarme se déclenche sans raison. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi ! Découvrez le mini-guide rédigé par nos experts en système d’alarme.

Sommaire

Les spécificités des différents types d’alarmes incendie

Selon les environnements, la source des incendies potentiels peut être très différente. C’est pour cette raison qu’il existe des dispositifs de détection avec des prix et des technologies variées pour vous assurer une surveillance fiable quoi qu’il arrive.

  • Détecteurs ioniques : il s’agit d’un dispositif adapté aux incendies rapides qui génèrent de fines particules.
  • Détecteurs photoélectriques : idéal pour les incendies à combustion lente et la fumée épaisse, ces détecteurs utilisent la dispersion de la lumière pour repérer les particules de fumée.
  • Détecteurs thermiques : au lieu de détecter la fumée, ce dispositif va se baser sur les variations de température pour détecter un feu.
  • Détecteurs à aspiration : cet appareil va aspirer de l’air afin de détecter s’il contient des particules de fumée.

Les principales causes déclenchant un détecteur de fumée

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Découvrez les principales raisons pour lesquelles votre alarme – détecteur de fumée sonne sans raison apparente.

La poussière et la saleté

Les détecteurs d’incendie qui possèdent des capteurs directement en contact avec l’air peuvent être déclenchés par l’accumulation de poussière et de saleté. En effet, cette accumulation va altérer la sensibilité du détecteur, entraînant des détections erronées et donc le déclenchement de l’alarme. 

Pour éviter que cela se produise, il est essentiel de prendre le temps d’entretenir votre détecteur. Nous vous conseillons de vous servir d’un chiffon en microfibre pour attraper la poussière sans abimer les capteurs. Il est également recommandé de faire installer votre détecteur loin des sources de poussière.

Les variations de température

Les fluctuations brusques de température peuvent provoquer des fausses alarmes chez les détecteurs thermiques. Ces variations soudaines sont souvent interprétées comme un changement rapide de chaleur lié à un incendie. 

Pour résoudre ce problème, placez les détecteurs thermiques dans des endroits où les variations de température sont minimisées, ou optez pour des détecteurs qui utilisent un autre système de détection. Il est notamment important de ne pas placer votre détecteur thermique au soleil ou près d’appareils qui génèrent de la chaleur.

L’humidité excessive

L’humidité excessive peut également déclencher de fausses alarmes, car elle va interférer avec les capteurs. Les détecteurs photoélectriques notamment vont être sensibles à la condensation. Si un film d’eau se pose sur l’appareil, alors il ne sera plus en mesure de détecter les particules de fumée dans l’air.

Pour atténuer ce problème, nous vous suggérons de bien ventiler votre intérieur pour réguler le taux d’humidité dans les pièces où les détecteurs sont installés. Évitez également de placer des détecteurs dans des zones sujettes à une humidité extrême, comme les salles de bains. 

Mauvaise installation de l’alarme

Une installation incorrecte peut être une cause majeure de fausses alarmes. Assurez-vous que les détecteurs sont montés conformément aux instructions du fabricant. Nous vous conseillons également d’éviter de fixer ce dispositif dans un endroit où il pourrait être perturbé, que ce soit là où il y a des courants d’air, de la vapeur ou du soleil. Pensez aussi à installer plusieurs détecteurs si vous voulez couvrir correctement la totalité de la superficie de votre logement ou de votre entreprise.

Maintenance inappropriée

Un mauvais entretien de vos détecteurs va les empêcher de fonctionner correctement. Des piles déchargées, des capteurs encrassés ou des composants défectueux sont la première cause des fausses alarmes. Le plus simple est de prendre le temps de les nettoyer et d’en vérifier l’état, par exemple une fois par mois. Vous pouvez également vous référer aux recommandations du fabricant pour vous assurer de bien prendre soin de votre détecteur sans risquer de l’abimer.

Manipulation incorrecte des équipements

Les fausses alarmes peuvent également résulter d’une manipulation inappropriée des équipements, notamment des tests non autorisés ou des ajustements improvisés. S’il s’agit d’un dispositif installé chez vous, alors apprenez à bien les entretenir et à les régler, ou bien vous pouvez faire appel à un professionnel pour qu’il puisse tout vérifier lui-même. Pour les systèmes d’alarmes incendie plus complexes, nous vous recommandons fortement de solliciter un expert, notamment en entreprise, pour vous assurer de respecter les normes incendies en vigueur. 

Laisser un commentaire