Securexpert

logo-securexpert-blanc

Le détecteur monoxyde de carbone est-il obligatoire ?

Nous connaissons tous les détecteurs de fumée qui sont désormais obligatoires dans chaque habitation, mais qu’en est-il des détecteurs de monoxyde de carbone ? Ils peuvent aussi vous éviter des problèmes de santé, notamment liés à une intoxication, lorsque vous l’installez chez vous, mais il n’est pas forcément utile à tout le monde. Le détecteur de monoxyde de carbone est-il obligatoire ? Découvrez la réponse sans plus attendre !

detecteur-monoxyde-carbone-obligatoire

Sommaire

Qu’est-ce qu’un détecteur de monoxyde de carbone ?

De l’extérieur, un détecteur de monoxyde de carbone est identique à un détecteur de fumée. Ces deux dispositifs ont la même taille pourtant ils n’ont pas le même rôle. En revanche, ils vont tous les deux vous aider à profiter de votre intérieur et de vos appareils en toute sécurité puisqu’ils vous préviendront lorsqu’il y a des émanations de fumée ou de CO.

Le fonctionnement d’un détecteur de monoxyde de carbone

Un dispositif de sécurité capable de détecter la présence de monoxyde de carbone dans l’air va en calculer la concentration et se déclencher si elle est trop élevée. Une sonnerie s’active pour vous prévenir et il y a également des voyants lumineux qui vont s’allumer pour avertir visuellement les personnes malentendantes ou sourdes.

Les avertisseurs sonores de chaque détecteur sont toujours différents pour que vous puissiez directement savoir lequel est activé. Pour pouvoir les distinguer, vous pouvez utiliser les boutons de test et écouter l’alarme.

Dans le cas du détecteur de monoxyde de carbone, il va accélérer sa sonnerie si la concentration augmente. Puisque le CO est inodore, cela vous permet de comprendre qu’il y a une fuite rapide à proximité qui ne cesse de grandir.

Au lieu de s’activer dès la détection de monoxyde de carbone dans l’air, comme le ferait un dispositif incendie avec de la fumée, le détecteur de CO va se déclencher en fonction d’un temps dexposition précis. Retrouvez le temps de déclenchement de lalerte selon la concentration de monoxyde de carbone détectée :

  • 3 minutes pour une concentration de monoxyde de carbone de 300 partie par million
  • Entre 10 et 40 minutes pour une concentration de monoxyde de carbone de 100 partie par million
  • Entre 60 et 90 minutes pour une concentration de monoxyde de carbone de 50 partie par million
  • 120 minutes pour une concentration de monoxyde de carbone de 30 partie par million

La réglementation vis-à-vis de l’installation des détecteurs de monoxyde de carbone

L’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone n’est pas obligatoire, mais il est particulièrement recommandé. C’est le seul dispositif de sécurité capable de détecter la concentration en CO dans une habitation et de vous avertir en cas de danger.

Les logements ayant l’un des appareils ci-dessous sont ceux dont les risques d’intoxication sont les plus élevés :

  • Poêle à bois, à pétrole, à charbon, à fioul, à gaz ou à mazout ;
  • Cheminée avec un foyer ouvert ;
  • Chaudière ou chauffe-eau au gaz ou au fioul ;
  • Cuisinière à gaz.

La première cause d’une fuite de monoxyde de carbone est le manque dentretien de l’un de ces appareils. Quand l’étanchéité des conduits est compromise, lors d’une mauvaise utilisation d’un appareil ou d’un dysfonctionnement, une grande quantité de monoxyde de carbone va être libérée dans l’air.

À l’inverse de la fumée qui se repère visuellement, il ne sera pas possible de constater qu’une concentration de monoxyde de carbone est trop élevée autrement qu’avec un détecteur.

Bien installer son détecteur de monoxyde de carbone

Il est conseillé d’avoir un détecteur de monoxyde de carbone dans toutes les pièces ayant un appareil à risque. Il n’y a pas donc de différence entre une chambre, une cuisine, un salon ou une salle de bain, l’installation sera toujours effectuée de la même manière.

instaler-detecteur-monoxyde-carbone

Si une pièce est dédiée à la chaufferie, alors il est fort possible que la concentration à l’intérieur soit de base assez élevée pour activer un détecteur même si elle est bien aérée. Vous pouvez placer ce dernier à lintérieur si la pièce est assez grande ou à lentrée de la pièce.

Votre détecteur doit être installé au plafond ou au mur en hauteur. Il faut surtout s’éloigner au moins d’un mètre des appareils à risque et de tous ceux pouvant dégager de la vapeur deau pour éviter de troubler le détecteur.

Nous vous rappelons que pour votre sécurité, il faut toujours aérer les pièces où des appareils à risque se trouvent, même si vous avez un détecteur.

Les différents modèles de détecteurs de monoxyde de carbone

La plupart des modèles classiques coûtent entre 20 € et 40 , vous pouvez les trouver en magasin de bricolage ou chez des spécialistes de la sécurité. Ils ressemblent à des détecteurs de fumée, mais ont parfois une mention supplémentaire sur leurs boîtiers pour vous aider à vous rappeler qu’il s’agit bien d’un détecteur de monoxyde de monoxyde de carbone.

Vous pouvez également opter pour un double détecteur qui captera la fumée et le monoxyde de monoxyde de carbone pour le prix de 100 € ! Vous gagnez de la place et l’installation sera plus esthétique. Pensez tout de même à bien suivre les recommandations pour les deux lors de son installation.

Quel que soit votre choix, il est essentiel d’investir dans un détecteur qui respecte la norme NF EN 50291 et qui est commercialisé par une marque fiable. Votre sécurité est jeu, il vaut mieux choisir un modèle performant qui n’aura jamais besoin d’être changé plutôt que d’opter pour ce qui fait de moins cher.

Comment réagir quand un détecteur de monoxyde de carbone se déclenche ?

Il est facile de distinguer le son d’un détecteur, il est assez fort pour être dispersé dans un logement de taille moyenne et il sera différent dun détecteur de fumée. Quand il est enclenché, vous pouvez garder votre calme et sécuriser votre appartement ou maison avant de l’évacuer.

La première chose à faire quand un détecteur de monoxyde de carbone est en mode alerte est d’éteindre les appareils à risques pour espérer réduire la fuite et la concentration dans l’air. Ensuite, ouvrez toutes les fenêtres et les portes pour que l’air puisse circuler facilement.

Vous pouvez désormais quitter votre logement. Bien sûr, ne prenez pas le temps de faire tout cela si vous avez déjà des symptômes, mais un détecteur fiable devrait vous avertir avant que vous ne puissiez les ressentir.

N’hésitez pas à contacter les secours si vous êtes soudainement sujet à des maux de tête, à des vomissements, à des étourdissements ou à de la confusion. Éloignez-vous du logement et patientez le temps que l’alarme s’éteigne.

Une fois que tout est rentré dans l’ordre, il faut faire appel à un expert pour qu’il puisse trouver l’origine du problème. Il sera en mesure d’inspecter vos appareils et de les entretenir ou les réparer si besoin.

Laisser un commentaire